6 questions pour simuler votre portage salarial

Le portage salarial est une formule alléchante qui confère aux travailleurs indépendants le statut de salarié avec tous les avantages qu’il comporte. Mais la question de la rémunération dans le cas de cette formule reste pour le moins confuse pour certains consultants. Quelles sont les conditions, de rémunération offertes dans ce cas ? Nous vous proposons de découvrir un moyen simple de simuler votre salaire en vous posant 6 questions principales.

1.      Portage salarial : quel est le salaire minimum légal ?

La convention collective du portage salarial a fixé une base minimale en dessous de laquelle, le consultant n’est pas éligible au portage salarial. En effet, il faut pourvoir cumuler avec ses missions, un salaire brut mensuel qui répond à la norme selon votre catégorie en tant que salarié porté.

  • Pour la catégorie junior : vous devez cumuler un salaire brut de près de 2 300 € pour chaque mois. Vous bénéficiez alors d’un plafond de la sécurité sociale égal à 70 %.
  • Pour la catégorie sénior : il vous faudra cumuler un salaire brut d’environ 2 500 € chaque mois, pour bénéficier d’un plafond de sécurité sociale de 75 %.
  • Pour la formule journalière : vous devez cumuler un salaire brut d’environ 2 800 € et vous bénéficierez d’un plafond de sécurité sociale de 85%.

2.       Portage salarial : pouvez – vous gérez vos revenus ?

Certaines sociétés de portage salarial laissent la latitude au salarié porté de gérer lui-même ses revenus. A ce moment, il effectue personnellement ses versements et peut décider de ne percevoir qu’une partie de la provision constitué. Une mesure de précaution qui va lui permettre de couvrir les périodes creuses au cours desquelles il n’a pas de mission. Cette formule de gestion libre permet au salarié porté de mieux organiser son activité car il peut délibérément choisir une période pour ne faire que de la prospection et la recherche des clients, après avoir garanti une permanence de son salaire.

3.     Portage salarial : avez-vous la garanti de percevoir votre salaire ?

Vos missions ne seront pas toujours réglées à temps et selon les conditions fixées. Certains clients prendront du retard, et à ce moment que doit faire votre société de portage salarial ? Dans la plupart des cas, vous percevrez votre salaire mensuel suite à la présentation de vos factures et procès-verbaux. Si tout concorde, vous allez percevoir votre salaire et votre société de portage salarial se chargera de relancer le client pour le paiement. En cas de résistance, elle se chargera des sanctions et autres mise en demeure.

4.     Portage salarial : comment optimiser vos revenus?

En portage salarial comme en free-lance, la question relative à l’augmentation des revenus reste cruciale. Il reste très important pour tout salarié porté d’assurance une croissance de sa rémunération sur la durée. Cela est possible grâce au plan épargne entreprise – PEE ou encore le plan épargne retraite collectif – PERCO, mis à la disposition des salariés. Les charges sociales appliquées au salaire sont supérieures à celle que supportent ces deux dispositifs. Le PERCO supporte 16 % de charges sociales alors que le PEE en supporte 20. L’astuce consiste donc à déposer une bonne partie de votre épargne dans ces comptes afin de payer moins de charges. Le dépôt de fonds sur ces deux comptes vous permet de mieux gérer votre épargne etmême d’effectuer le placement de votre choix : souscription d’actions, placement monétaire, etc.

Un autre avantage lié à la constitution de l’épargne est que le déblocage de fonds se fait sans imposition. Votre régime fiscal déterminera à ce moment le montant du bénéfice réalisé.

5.     Portage salarial : à quel moment votre épargne est-elle disponible

La question de l’épargne intervient certainement dans la simulation de votre portage salarial. Si vous avez constitué une épargne en plan épargne entreprise, elle restera boquée pendant 5. En cas de besoin urgent, vous pouvez cependant la réclamer en toute légitimité. Les différents cas dans lesquels votre épargne peut être débloquée sont entre autres : l’accouchement, le mariage ou tout simplement la rupture du contrat pour quelle que cause que ce soit.

Si par ailleurs, vous constituez une épargne retraite collectif, votre provision sera disponible au moment de votre départ pour la retraire. Elle peut être exceptionnellement débloquée en cas de sinistrevous ayant fait perdre votre domicile, en cas d’invalidité, de décès, de surendettement etc.

6.     Portage salarial : est-il possible de cumuler vos allocations chômage ?

Vous exercez une activité indépendante et êtes affilié à une société de portage salarial, vous bénéficiez des mêmes avantages et d’une même couverture sociale que tout employé classique. Vous pouvez donc cumuler des allocations chômage à ces conditions :

  • Si vous n’avez pas atteint l’âge de la retraite ;
  • Vous cherchez un emploi ;
  • Vous êtes inscrit en tant que demandeur d’emploi ;
  • Vous avez travailléassez pour que vos droits puissent être ouverts.