Comment simuler son salaire en portage salarial ?
Comment simuler son salaire en portage salarial ?
Accueil > Actualités > Comment simuler son salaire en portage salarial ?

Comment simuler son salaire en portage salarial ?

Calculez votre salaire brut : les charges à prendre en compte

Le calcul de la rémunération en portage salarial se fait de la même manière que celui d’un salaire classique, l’entreprise de portage salarial étant soumise aux mêmes conditions règlementaires. Dans le cadre de la simulation de votre salaire en portage salarial, vous devez donc tenir compte de votre salaire brut, des charges patronales, avant d’y appliquer le taux de gestion spécifique aux entreprises de portage salarial. Ce taux s’applique à votre facturation HT et varie entre 6 et 10 %, selon votre rémunération. La déduction des charges patronales est fonction de plusieurs éléments tels que : le montant de votre salaire, le plafond de la sécurité sociale, ainsi que de certaines caractéristiques de l’entreprise. Si par ailleurs vous bénéficiez d’avantages dans votre service, ils viendront en majoration de votre rémunération.

Tenez compte de tous les coûts de votre portage salarial

Considérez ce que vous coûte votre portage salarial, avant de déduire le montant final de votre revenu. Ce coût tient compte des éléments tels que les frais accessoires : le transport et la logistique, coût d’affranchissement, restauration, location et bien d’autres dépenses engagées dans le cadre de votre travail. A côté de ces éléments relatifs à l’exécution de a mission, il faudra ajouter la rémunération de votre entreprise de portage salarial qui se calcule selon un ratio compris entre 6 % et 10%.

Comment calculer votre salaire net ?

Que vous soyez en CDD ou en CDI dans une société de portage salarial, le calcul de votre salaire net, le calcul de votre salaire se fait selon les conditions d’un salarié classique. Ainsi dit, votre société de portage salarial va effectuer vos cotisations sociales à savoir : la prévoyance sociale, la sécurité sociale la retraite, ainsi que les cotisations chômage. Dans le cas particulier du portage salarial, il faut ensuite retrancher les frais de gestion. Ils se calculent selon un taux dégressif compris entre 6 et 10 % en fonction de votre activité. Dans la moyenne des cas, votre salaire net est égal à un peu plus de 50 % du montant rut de vos facturations dans le cadre de vos différentes missions.

Mission à l’international : simuler la rémunération

En portage salarial, il est tout à fait possible de travailler avec des clients à l’international. Dans ce cas, le calcul de votre rémunération se fera selon le pays de résidence de votre client. Ceci dit, vous allez tenir compte lors de votre négociation, de l’environnement socio-économique du pays ou vous exercez la mission, de la durée de la mission et de vos critères personnels. Vous pourrez ainsi bénéficier de certains avantages fiscaux.

Simulez le cumul de vosallocations chômage en portage salarial

De même que dans le cas professions classiques, le portage salarial répond à la cotisation des allocations chômage d’aide au retour à l’emploi.Votre cotisation à l’allocation chômage obéit ainsi aux conditions suivantes :

Le montant total de votre salaire y compris les allocations doit être inférieur à celui du salaire brut sur lequel les ARE ont été calculées. Le salaire mensuel brut lui-même est calculé en fonction de votre revenu journalier, multiplié par le nombre de jours du mois (30 ou 31).

Vos allocations chômage sont cumulées indépendamment du nombre d’heures travaillées au cours du mois et ce jusqu’à la fin des cotisations.

Vous devez également savoir que les 70 % de votre revenu sont déduit de votre ARE en théorie. Ainsi dit, le cumul de votre allocation chômage influence considérablement votre revenu.

Votre salaire est-il garanti à la fin de chaque mois ?

Lorsque vous êtes en portages salarial, vous n’êtes plus maitre de votre revenu comme le travailleur freelance. Vous confiez toute la gestion à votre entreprise de portage salarial, mais que se passerait-il si pour quelle que raison que ce soit votre client ne vous reverse pas votre salaire à temps ?Il existe une garantie permettant à toute société de portage salarial de vous reverser vos honoraires, même si elle n’a pas encore reçu paiement de votre facture.Elle s’applique à tous les membres du syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial. Le montant de la garantie est quant à lui fixé depuis 2015 par décret.Cette mesure a pour but de protéger les droits des travailleurs indépendants, en portage salarial.