Informatique et télécommunications : similitudes et différences
Informatique et télécommunications : similitudes et différences
Accueil > Actualités > Informatique et télécommunications : similitudes et différences

Informatique et télécommunications : similitudes et différences

L’informatique et les télécommunications sont deux domaines d’activités tellement similaires et semblables que l’on a tendance à les confondre. Et pourtant, il s’agit de branches qui, certes ont des similitudes mais qui présentent également certaines différences. Pour l’internaute qui connecte le modem de sa ligne téléphonique à son ordinateur afin d’accéder aux données disponibles sur internet, il peut en effet être difficile de faire la différence entre l’informatique et les télécommunications. Mais même sans entrer dans les détails techniques, un usager  devrait comprendre que pour que son opérateur lui fournisse ides services à valeur ajoutée comme la communication via une carte prépayée par exemple, ce dernier doit utiliser des techniques et méthodes informatiques sophistiquées. Il est donc facile de faire le lien entre l’informatique et les télécommunications qui sont à ce jour indissociables, et s’enrichissent mutuellement. Il est facile d’affirmer que l’un ne pourrait vivre sans l’autre, même si la relation  a connu des périodes tumultueuses.                       

Quand l’informatique s’invite dans le secteur des télécommunications

Avant les années 1950, les ingénieurs en télécommunications n’envisageaient  pas encore la possible d’utiliser l’outil informatiques dans leur domaine. Cela s’explique simplement par le fait qu’à cette époque les ordinateurs n’avaient pas encore la notoriété qu’ils sont aujourd’hui. Ils étaient considérés comme de simples calculateurs, vocable utilisé pour les désigner Mais au fil des décennies, l’outil informatique a évolué tant sur le plan de sa conception qu’en ce qui concerne son utilité. Son champ d’action a donc commencé à s’élargir, faisant ainsi de lui un outil incontournable et ce dans presque tous les domaines d’activités y compris celui des  télécommunications.

Dès lors, les premiers systèmes d’informations qui ont été conçu ont pu bénéficier des systèmes de communications. Le rôle de ces systèmes étant simplement de permettre d’établir des communications téléphoniques, c’est-à-dire de permettre des échanges à distance entre deux usagers notamment l’usager appelant et con correspondant qui est aussi connu sous le nom d’usager appelé. Pour permettre et faciliter cet échange, un réseau de communication a été établit, permettant ainsi la connexion entre les entrées et les sorties associées aux lignes téléphoniques des usagers.

Avant que les réseaux informatiques ne soient intégrés dans le domaine des télécommunications, ce type de réseau était dirigé par un système de relais électromécaniques notamment des électroaimants, qui, en fonction de leur état (en repos ou en activité en l’occurrence), permettaient d’établir une connexion ou pas dans  l’ensemble du réseau, réalisant ainsi un chemin de communication entre les différents usages. Une similitude a d’ailleurs été établie entre ces deux états des relais et les états « 0 et 1 » d’un élément binaire.

Comme vous pouvez le constater, l’informatique est désormais tellement bien intégré dans le domaine des télécommunications qu’il est devenu presqu’impossible de les dissocier. Il existe d’ailleurs des similitudes entre ces deux branches cousines. Et pourtant au-delà de leurs points communs, il existe une différence notable entre l’informatique et les télécommunications.

Quelle différence existe-il entre télécommunications et informatique ?

Par définition, l’informatique est un terme utilisé pour désigner le traitement automatique et rationnel de l’information par un outil appelé ordinateur. Il peut également être employé comme adjectif, permettant de qualifier tout ce qui a trait de près ou de loin à cette science. La télécommunication quant à elle désigne toute transmission, émission ou réception de signes, de signaux ou d’écrits, d’images de sons ou de renseignements de toute nature, sans fil ou tout autre système de transmission électromagnétique. De par leurs définitions  il est facile de faire la distinction entre l’informatique et les télécommunications.

Tandis que l’un est une science qui se base sur l’utilisation d’un outil du même nom, l’autre désigne un système  de transmission qui permet d’établir la communication (c’est-à-dire la réception et l’émission des signes et signaux entre usagers) à travers un système sans fil. La télécommunication s’appuie sur un certain nombre de technologies qui, au même titre que l’outil informatique évoluent considérablement au fil des années. Ils tiennent désormais une place importante dans les échanges et les communications à distance. C’est d’ailleurs pour cette raison que les opérateurs téléphoniques du moment se servent quotidiennement  de l’outil informatique dans leur travail. Mais cela va bien plus loin que ça. En effet, l’informatique est implantée dans tous les domaines d’activités. Que ce soit une entreprise immobilière, une entreprise commerciale, industrielle, une agence de prestations de services toutes  les entreprises utilisent aujourd’hui  les ordinateurs dans le cadre de leur travail.

En fin de compte, la différence qui existe entre l’informatique et les télécommunications n’est pas très grande. Il s’agit en effet de deux notions complémentaires voire indissociables. Il est devenu difficile de les dissocier, pour la simple et bonne raison que ce sont deux branches qui se complètent parfaitement. Même si la relation entre ces deux n’a pas toujours été aussi fusionnelle, il va de soi que l’un ne peut exister aujourd’hui sans l’autre.