Quels rapports entretenir avec les supérieurs hiérarchiques ?

Comme dans toute société, le monde professionnel est organisé de manière hiérarchique. Au-delà de la compétence en milieu professionnel, le côté relationnel occupe une place centrale dans les rapports avec la hiérarchie. Nous vous donnons quelques astuces et règles d’or pour entretenir d’excellents rapports avec vos supérieurs hiérarchiques.

Comprendre les rapports qui vous lient à votre chef

Entretenir de bonnes relations avec la hiérarchie directe ou hautement supérieure de la structure qui vous emploie est primordial pour le devenir de votre carrière. Nombreux sont ceux-là qui attendent ou affectionnent les moments pendant lesquels leurs supérieurs vont porter un témoignage élogieux sur leur travail ou simplement leur personne. Avant de rechercher une relation privilégiée avec votre chef, il faudrait d’entrée de jeu comprendre que les liens qui vous lient sont des liens strictement professionnels avant toute autre chose. Il est donc de ce fait nécessaire de mettre au premier rang vos compétences, votre savoir-faire et vos qualités de bon bosseur. Il n’y a pas mieux pour imposer le respect en milieu professionnel. Au-delà de cet aspect, une particularité qui pourrait contribuer à votre progression rapide est votre caractère qui donne inéluctablement la plus-value à votre savoir-faire.

Quelques astuces pour garder de bons rapports avec vos supérieurs hiérarchiques

Vous devez d’ores et déjà être capables de faire preuve d’une adaptions à toute situation compte tenu du caractère très différent des personnes raison pour laquelle l’une des premières astuces est d’apprendre très tôt le style de communication de vos chefs. Ce style varie d’une personne à l’autre, certains sont sur la réserve, d’autres en disent trop, et d’autres encore sont plutôt concis, vous devriez satisfaire chacun d’entre eux. Sans toutefois faire le culte de la personne, pensez à faire rayonner vos supérieurs même pour les travaux dont le mérite vous reviendrait.
Dites-vous que vous êtes la face cachée de l’ombre qui œuvre pour mettre en avant vos supérieurs. N’attendez pas inéluctablement des louanges quand bien même vous avez assuré, si vous les méritez, à long ou à court terme, elles finissent par venir à vous. Il est important dès le début de votre travail de lever toute ambiguïté sur votre carrière en annonçant à vos supérieurs quels sont vos objectifs, votre plan de travail et vos aspirations si possible. A ceci, de petites touches essentielles s’ajoutent notamment, la ponctualité, l’assiduité et discipline, le sens de l’écoute et surtout la loyauté.

Les erreurs à ne pas commettre avec sa hiérarchie

Même s’il est reconnu de certains managers leur caractère difficile, ne demeure que rien de surhumain ne vous soit demandé. Il peut vous être toléré un certain nombre d’erreurs prenant conscience de votre caractère humain. C’est à vous de rester mesuré en évitant de franchir des lignes rouges. Il faudrait absolument éviter certains comportements déviants comme communiquer de façon inappropriée, être négligent dans son travail ou avec soi-même, refuser de faire preuve d’humilité, rapporter des ragots, refuser de réaliser des défis ou missions, ou encore demander trop d’attention.