Simulation en portage salarial : comment calculer son revenu net ?

Le portage salarial est une formule nouvelle qui a vite gagné de l’intérêt auprès des travailleurs indépendants. Il permet à ces derniers de s’affilier à une entreprise et de bénéficier des droits d’un employé classique tout en gardant leur statut de travailleur indépendant. Cependant, la gestion de votre revenu en portage salarial ne sera pas la même que dans le cadre d’une activité professionnelle indépendante. Découvrez le moyen simple de calculer votre revenu lorsque vous êtes en portage salarial.

Les éléments de calcul de vos revenus en portage salarial 

Selon la disposition de loi N° 2015-381, portant sur le portage salarial, il est possible pour les travailleurs freelance et les entrepreneursde bénéficier des avantages sociaux tels que :la retraite, par des cotisations sociales et patronales auprès de l’URSSAF, les allocations chômage et bien d’autres éléments de sécurité sociale. Ceci dit, pour le calcul de vos revenus en portage salarial, vous devez tenir compte de toutes les cotisations effectuées en votre nom par la société de portage salarial.

Dans la plupart des cas, les bulletins de paiefont apparaitre ces différentes cotisations ainsi que les assurances. Seront donc spécifié sur le bulletin, les taux relatifs aux allocations familiales ; les assurances maladie, retraite, vieillesse de même que le montant ou le taux de calcul de tous les frais professionnels liés à votre activité.

La convention collective relative au portage salarial fixe un certain nombre de clauses devant figuré dans le contrat de travail entre le salarié porté et sa société de portage. Ceci dit, le salarié doit toujours bénéficier d’une rémunération mensuelle. Elle se calcule selon des heures de travail durant le mois, et en fonction de votre taux horaire minimum. Les congés payés et les formations reçues dans le cadre de votre travail interviennent également dans votre rémunération mensuelle.

Simulez votre salaire sans tenir compte des frais de fonctionnement

Prenons un cas pratique : vous êtes salarié porté et avez négocié un contrat de 500 € pour un travail reparti sur 10 jours.

Chiffre d’affaires hors taxes : 500 € × 10 = 5 000 €

Il faut ensuite appliquer les frais de gestion qui se calcule selon le chiffre d’affaires annuel : 10 % pour un chiffre d’affaires en dessous de 75 000 €, 9 % pour un chiffre d’affaires compris entre 75 000 €  et 150 000 € et enfin 7 % pour un chiffre s’affaires supérieur à 150 000 €.

Vous aurez donc : 5000 € × (1 – 0,1)=  4 500  €

Calculez ensuite votre salaire brut qui est égale au chiffre d’affaires après déduction des frais de gestion, moins les charges patronales (supposons qu’elles s’élèvent à 22 %).

Vous aurez donc : 4 500 € × (1 – 0,22) = 3 510 €

Pour le calcul du salaire net, il faudra ensuite retrancher le montant des charges sociales qui représenteraient 14 % (taux aléatoire) du montant précédent.

Vous aurez donc : 3 510 € × (1 – 0,14) = 3 018,6 €

Le montant de votre salaire net est donc de 3 018,6 € soit 60,37 % du chiffre facturé à votre client. Dans la plupart des cas, le salaire net se situe dans l’intervalle de 48 à 65 % de votre chiffre d’affaires hors taxes.

Il faut préciser que les taux de déduction des charges patronales et sociales sont fixés par la société de portage salarial, en fonction de la masse salariale qu’elle cumule et de l’activité de chaque salarié porté. En prenant en compte tous ces éléments, votre simulation se rapprochera de très près de votre salaire net à percevoir.

Simulez votre salaire en prenant en compte les frais de fonctionnement

Les frais de fonctionnement constituent toutes les dépenses engagées dans le cadre de l’exercice d’une mission. Ces frais interviennent généralement en cours de réalisation de la mission ; ce qui veut dire qu’ils ne sont pas pris en compte dans le contrat de base. Vous devez donc les déclarer dans le procès-verbal de fin de mission. Contrairement aux frais et charges précédentes qui sont retranchés de votre salaire, les frais de fonctionnement viennent en augmentation de votre salaire net.

Cas pratique : vous avez effectué des dépenses à hauteur de 300 € au cours de la mission précédente. Le calcul se fera de la manière suivante :

Le montant des frais doit être retranché du chiffre d’affaires initial avant l’application de tout frais. On aura alors : 5000 € - 300 €- (5 000 € × 0,1) = 4 200 € ; ce montant représente le chiffre d’affaires hors taxes, base de calcul de toutes les autres charges. Les pourcentages des charges patronales et sociales seront appliqués au montant de 4 200 € et au terme du calcul, le montant obtenu viendra majorer votre salaire net mensuel.