Simulation en portage salarial : quels éléments prendre en compte ?

Vous avez opté pour la formule du portage salarial pour une activité professionnelle plus règlementaire, votre revenu ne dépend plus entièrement de vous désormais. Le calcul de votre revenu en portage salarial, bien que basé sur vos honoraires, ne se fait pas de manière hasardeuse. Ainsi, vous souhaitez effectuer une simulation qui se rapproche le plus des chiffres réels, il faudra tenir compte des éléments principaux que nous énumérons dans cet article.

Les frais de gestion : un élément primordial

Globalement, les frais de gestion représentent le pourcentage retranché par une société de portage salarial sur les honoraires d’un travailleur indépendant affilié, en contrepartie des services offerts.

A quoi renvoie la notion de frais de gestion ?

La société de portage salarial prélève un montant sur votre chiffre d’affaires cumulé en guise de frais de gestion. Ce pourcentage retenu par la société de portage salarial se détermine selon vos missions. Généralement fixé à au plus 10 %, ce tauxvarie parallèlement à vos activités jusqu’à son plafonnement (dans certaines sociétés). Les frais de gestion sont reversés à l’entreprise en contrepartie des services rendus. Ils sont entre autres de :

  • La mise à disposition d’une assurance responsabilité civile et professionnelle. Cette assurance couvre tout dommage de nature matérielle ou physique causé à l’un de vos clients dans lecadre de l’exercice de votre mission.
  • La fourniture d’une assistance personnalisée par la mise à votre disposition d’un parrain exerçant la gestion des ressources humaines. Il vous accompagne dans la recherche de vos clients, la valorisation de vos atouts et la signature de contrat avec les clients.
  • L’ouverture à votre domaine professionnel, en vous permettant de prendre part à des évènements professionnels et en vous mettant en contact avec des experts, susceptible de vous offrir des missions.
  • L’assistance juridique : grâce au portage salarial, vous avez droit à un contrat de travail en bonne et due forme, et vous bénéficiez d’une couverture sociale.
  • La formation : les conseils et accompagnement de votre société de portage salarial ont pour but de développer vos compétences, et vos reflex en la matière.

Comment se calculent les frais de gestion en portage salarial ?

Le calcul des frais de gestion de l’activité d’un free-lance en portage salarial est basé sur le chiffre d’affaires réalisé. La société de portage salarial cumule les montants d’honoraires perçus par chaque travailleur, sur la base desquels elle constitue le chiffre d’affaires. Ceci dit, pour un chiffre d’affaire annuel de 10 000 €, elle appliquera le pourcentage relatif et si au cours de la prochaine année, votre chiffre d’affaire est de 60 000 €, les frais de gestion seront calculés sur la base d’un chiffre d’affaires de 16 000 €. Généralement, le taux de calcul des frais de gestion est dégressif, c’est-à-dire qu’il baisse au fur et à mesure que le chiffre d’affaires augmente.

Tenez en compte les frais de fonctionnement

Aucune activité professionnelle en free-lance ne s’effectue sans l’intervention des frais de fonctionnement. Ils ne sont pas imposables mais doivent être pris en compte lors du calcul de votre revenu en portage salarial. Ces frais se constituent essentiellement des dépenses effectuées lors de l’exécution d’une mission, mais n’étant pas directement liés à l’exécution de la tâche.Ils viennent en majoration au salaire du consultant. A la fin de l’exercice de votre mission, vous devez dresser un procès-verbal dans lequel vous ferez mention de tous les frais de fonctionnement. Selon la politique de votre entreprise de portage salarial, ils vous seront remboursés partiellement ou en totalité ; à condition qu’ils soient inférieurs aux 30 % de votre salairebrut. Pour des dépenses jugées lourde telle que le renouvellement de votre outil de travail, il est préférable d’obtenir au préalable l’accord de votre société de portage salarial.

Les charges sociales

Votre activité en indépendant ne tient pas compte des charges sociales, mais une fois que vous êtes en portage salarial, vous êtes soumis au même régime qu’un employé classique. Votre société de portage salarial va procéder aux cotisations sociales auprès des organismes agrées. Cette mesure a pour but d’offrir une meilleure sécurité sociale au travailleur free-lance en portage salarial. Les charges sociales gérées par la société de portage salarial sont entre autres : les allocations sociales, la retraite, des indemnités de chômage, de la prévoyance etc. Lors de la simulation de votre salaire, vous devez retrancher les montants de ces cotisations.

Incluez tous les frais refacturés

Il peut arriver que certains frais déjà pris en compte pour l’accomplissement d’une mission soient doublés. Dans ce cas, vous devez également en tenir compte lors de la simulation de votre revenu. Communément appelés frais de mission, ces frais refacturés sont constitués des frais liés à l’hébergement, au kilométrage et à la restauration. Cependant il faut noter qu’ils ne figurent pas sur le fiche de calcul de votre salaire brut. Ils sont plutôt remboursés conformément au rapport présenté au terme de la mission.