Comment créer un portfolio lorsque vous travaillez pour le web ?

La constitution d’un portfolio est primordiale lorsque vous exercer un métier du web. C’est un document qui regroupe des informations au sujet des missions que vous avez accomplies dans le cadre de vos activités professionnelles. Ce sont en effet des illustrations qui apparaissent dans votre dossier professionnel pour permettre à un client de juger de vos compétences. Le portfolio s’utilise pour la recherche de missions lorsque vous travaillez à votre compte, ou pour trouver du travail pour le salarié. Il est recommandé de ne sélectionner que vos missions les plus importantes, en termes d’enjeu et en termes de réussite. Il respecte une structure précise et répond à des exigences selon votre domaine de compétences.

Le portfolio est une sorte de storytelling, un ensemble d’informations qui racontent l’histoire d’un professionnel. Il s’agit en effet d’un répertoire des missions que vous avez déjà effectuées. Utiliser pour compléter un CV et/ou une lettre de motivation, il valorise votre profil professionnel. Il s’agit de noter quelques-unes des missions que vous avez déjà accomplies. Lorsque vous exercez un métier digital, il est nécessaire d’en avoir un car il met mieux en avant vos compétences et vos qualités. Vous pouvez mettre en évidence votre portfolio à travers les réseaux sociaux, l’utiliser dans des candidatures spontanées, etc. Pour monter ce document, vous prendrez en compte plusieurs éléments, la finalité étant de captiver les recruteurs ou les clients, si vous travaillez en freelance. Découvrez les étapes du montage d’un portfolio lorsque vous travaillez pour le web.

Effectuer un tri de vos missions

Lorsque vous êtes en début de carrière, vous vous réjouissez de toutes les missions que vous avez effectuez. Il est bien là le piège du portfolio car vous ne devez pas tout mettre. Le plus important n’est pas de remplir votre book mais d’y inscrire les informations pertinentes. Si vous prenez en compte des missions trop anciennes elles pourraient d’avérer obsolètes aux yeux du recruteur. De plus, en essayant d’étoffer votre portfolio, vous risquez de faire ombrage aux missions qui auraient ou retenir l’attention du recruteur. Notez que les documents trop élaborés peuvent vite fatiguer les recruteurs qui ne les parcourent pas jusqu’ la fin.

Obtenir les autorisations avant d’inclure certaines missions

Les freelances ont la plupart de temps besoin d’utiliser des informations concernant les produits sur lesquels ils ont travaillé. Prenons l’exemple d’un développeur web qui créé son portfolio. Il aura besoin d’inclure des liens de sites qu’il a développé. Avant de le faire, il est important de demander une autorisation du propriétaire. Il en est de même pour un directeur marketing qui souhaite mettre en avant ses compétences en montrant des campagnes publicitaires qu’il a réalisé. C’est une mesure de précaution pour éviter de transgresser des règles que le client se serait fixé. Cela vous évite également de le perdre de façon malencontreuse.

Créez un site et faites le connaitre

Le site web est un élément très important du portfolio. C’est véritablement une interface de vous et de vos compétences. Il vous permet d’exposer plus clairement, vos missions. Une fois que vous l’avez mise sur pieds, faites de la publicité autour. D’abord, faites –le figurer sur votre profil professionnel sur votre CV support numérique. Envoyez le lien de votre site web aux personnes de votre réseau personnel et professionnel afin que le maximum de personnes puisse le visiter. Plus vous aurez des visites, plus vos chances de trouver des clients seront optimales. Par ailleurs, faites une bonne mise en page de votre site et misez sur une bonne expérience utilisateur incluant les appareils mobiles. Inscrivez également le lien du site sur votre carte de visite que vous ne manquerez pas de distribuer pendant les occasions professionnelles.

Les réseaux sociaux sont u excellent canal de partage des informations professionnelles. Viadeo, LinkedIn sont des plateformes qui feront grimper la notoriété de votre portfolio en un temps record. De plus, sur ces plateformes, vous avez droit à une partie storytelling qui parle de vous et de vos expériences. C’est l’occasion de mettre en avant vos expériences et vos qualités pour attirer de potentiels clients.

Actualisez régulièrement votre portfolio

Tout comme le  CV, le portfolio doit vous refléter exactement tel que vous êtes. Donc s’il n’est pas actuel, vous vous doutez bien que les potentiels clients ne vous jugeront pas à votre juste valeur. À chaque étape de votre parcours vous réalisez de nouvelles missions et acquérez une plus grande expérience. Toute nouvelle capacité mérite de figurer dans votre portfolio. Par contre, à chaque fois que vous ajoutez une nouvelle mission, enlevez-en une (la moins pertinence). Qi au final il y a trop d’informations, le lecteur risque de se perdre.